Les cours du pétrole brut ont ont atteint 63 dollars le baril à New York. Une première depuis plus de trois ans alors que les stocks de brut stockés dans les réservoirs et les terminaux américains ont diminué pendant huit semaines consécutives.

Selon l’agence Reuters, les contrats à terme ont progressé de 1% à New York après que le gouvernement américain a annoncé que les raffineurs et les exportateurs avaient retiré près de 5 millions de barils de leurs stocks la semaine dernière.

En effet, les réserves étaient inférieures à 11,2 millions de barils. Une premère depuis 3 ans.
La dernière fois que les stocks d’hiver ont diminué à ce rythme, remontent à dix ans.

Cette remontée des prix est aussi le résultat des efforts des pays exportateurs de pétrole reunis au sein de l’OPEP et de ses partenaires pour réduire la surproduction d’or noir.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here