Plus de 15.000 réfugiés originaires du  Cameroun sont arrivés au Nigeria voisin. Les personnes déplacées fuient les tensions dans les régions anglophones du Cameroun situées à la frontière avec le Nigeria, qui sont le théâtre de violences attribuées à un mouvement séparatiste, apprend-on.

Selon des sources sur place, des réfugiés fuyant le Cameroun arrivent chaque jour dans des bourgades situées non loin de la frontière avec le Nigeria.

Selon un porte-parole des Nations unies, ces vagues de réfugiés sont constituées essentiellement de femmes et d’enfants.

Le HCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés, et le gouvernement nigérian essaient de trouver un site d’accueil. Les réfugiés vivent pour le moment avec les Nigérians qui acceptent de les accueillir.

Pour rappel, la semaine dernière, des sources proches des sécessionnistes camerounais ont annoncé que les services de renseignements nigérians, en collaboration avec ceux du Cameroun, ont arrêté le chef d’un groupe séparatiste camerounais.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here