En Algérie, la fête de « Yennayer » est célébrée ce vendredi. Cette année et pour la première fois, la célébration de « Yennayer » ou nouvel An berbère a été décrété jour férié par le pouvoir d’Alger.

C’était aussi l’occasion pour les populations autochtones d’Afrique du Nord de revendiquer une plus large reconnaissance identitaire et culturelle.

Les Berbères, dont la présence est antérieure à l’arabisation et l’islamisation, se nomment eux-mêmes « Imazighen » (le pluriel de « Amazigh »), ce qui signifie « hommes libres » dans leur langue, le tamazight, qui est différente de l’arabe.

Pour mémoire, les Berbères sont présents dans plusieurs pays du Maghreb et au Sahara.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here