L’attaque contre les troupes américaines et nigériennes a eu loin dans la région de Tongo Tongo, qui est située à la frontalière entre le Mali et le Niger.

L’organisation djihadiste Adnan Abou Walid Sahraoui, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique, a revendiqué cette attaque, selon l’agence mauritanienne d’information ANI.

Le 4 octobre dernier, quatre soldats américains et autant de militaires nigériens avaient été tués dans une embuscade tendue par des djihadistes à Tongo Tongo, un village proche du Mali.

L’attaque a révélé au grand jour la présence de forces américaines dans la région.

Le groupe revendique également l’attaque perpétrée jeudi dernier contre la force française Barkhane au Mali, dans laquelle 3 soldats français ont été blessés.

Leur convoi a été pris pour cible entre Ménaka et Indelimane, dans le nord-est du pays.

La région du Sahel est en proie à plusieurs attaques djihadistes. Pour les éradiquer, elle bénéficie d’une coopération militaire avec plusieurs pays occidentaux.

avec bbc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here