La Banque africaine de développement vient d’approuver, ce 10 janvier, un don de 43 millions de dollars au profit du Niger, un pays dont l’économie est fragilisée par la chute brutale de l’uranium son principal produit d’exportation, la sécheresse et les défis sécuritaires qui prévalent dans le sahel.

Selon le site spécialisé Financialafrik, cet appui budgétaire devrait servir à soutenir la première phase du Programme d’appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE).

Il s’agit d’un programme pluriannuel (2017-2019) destiné à « renforcer la résilience du pays à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers une meilleure gestion de l’eau et un accroissement de la productivité agropastorale » indique la BAD dans un communiqué.

« Le Programme vise par ailleurs, une meilleure mobilisation de recettes intérieures, une plus grande autonomisation des femmes, la création d’emploi pour les jeunes ainsi que la protection de l’environnement », ajoute le document.

Expliquant la démarche de l’institution, Janvier Litse, le directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest, a souligné que la BAD qui se veut être « un partenaire stratégique » du Niger a décidé de soutenir les efforts du gouvernement.

 

 

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here