Le public du Santiago Bernabeu n’avait pas besoin de ça. Douché toute l’après-midi par une pluie froide, il a assisté à la défaite des siens contre Villarreal (0-1). Le désordre dans la Maison Blanche est immense. Incapables de gagner en Liga depuis trois journées, les hommes de Zinedine Zidane ont totalement lâché prise dans la course au titre. En cas de succès contre la Real Sociedad, dimanche, le Barça (1er) aurait 19 points d’avance sur le Real !

Toujours privé de Karim Benzema, le Real était encore organisé dans son nouveau 4-4-2 diamant avec Isco en 10 derrière le duo Bale-Cristiano Ronaldo. Le Gallois n’a pas poursuivi sa montée en puissance récente. Le Portugais, lui, a confirmé son incroyable manque de réussite actuel. Son coup franc de la 23e a été repoussé par l’excellent Asenjo sur la barre. Son 6e montant touché cette saison en Liga. A la 30e, CR7 a manqué son duel devant le gardien du Sous-marin jaune. Une minute plus tard, il a tiré dans le petit filet. Sa plus grosse occasion, à la 45e, l’a vu tirer à bout portant mais Asenjo a été impressionnant. Au début de cette action, Mario Gaspar a accroché la star madrilène mais l’arbitre ne lui a pas accordé de penalty.

Sentant la fébrilité des locaux, les joueurs de la communauté valencienne ont eu de meilleures intentions après la pause. L’entrée de l’ex-Madrilène Cheryshev a posé des problèmes à la défense blanche. Le Russe a d’ailleurs manqué une belle occasion dès la 48e. A trois minutes de la fin, le Real s’est une nouvelle fois fait piéger sur un corner offensif. Mal géré, il a permis un contre adverse mortel. Enes Unal a buté sur Navas mais la pépite Fornals avait suivi pour piquer son ballon par-dessus le Costaricain. La première victoire de l’histoire de Villarreal sur la pelouse du Santiago Bernabeu a fait plonger le Real dans la crise. La première vécue par Zidane sur le banc merengue.

avec lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here