La présidente sortante du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf, a été exclue du Parti de l’Unité au Libéria. Le parti l’accuse de ne pas avoir soutenu son candidat le vice-président Joseph Boakai, lors du second tour de la présidentielle.

Le Parti de l’Unité, fondé en 1984 a déclaré dans un communiqué publié ce dimanche que Ellen Johnson-Sirleaf qui dirige le Libéria depuis 12 ans, avait encouragé les Libériens à voter pour l’ancien Ballon d’Or 1995, George Weah, au lieu du vice-président, Joseph Boakai.

Ellen Johnson Sirleaf et quatre autres responsables du parti ont été sanctionnés, dit un communiqué du parti pour « une conduite (…) qui s’apparente à du sabotage et à la mise en cause de l’existence du parti ».

vonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here