African Union Chairman Jean Ping gestures while talking to the media during a press conference at the European Union Council building following the Somalia Donors Conference held in Brussels, Thursday April 23 , 2009. (AP Photo/Thierry Charlier.)/Belgium_EU_Somalia_Donor_Conference_TC122/0904231740

L’opposant gabonais Jean Ping a déposé une requête devant la Cour d’appel de Libreville, jugeant illégal d’avoir été empêché samedi de quitter le Gabon, a appris VOnews.

Pour memoire M. Ping est convoqué comme témoin par la justice et interdit de quitter le territoire pour les besoins d’une enquête. La défense de l’opposant demande le dessaisissement du juge en question.

Samedi, M. Ping a été empêché par les forces de sécurité d’entrer dans l’aéroport, en raison d’une interdiction de sortie du territoire demandée par le juge d’instruction « pour les besoins de l’enquête ». Il devait se rendre en France.

Selon Bbcafrique, Jean Ping n’a pas répondu mercredi à la convocation d’un juge d’instruction comme témoin concernant une enquête sur un opposant arrêté et inculpé en septembre pour « complot contre l’autorité de l’Etat ».

Baye Bacar NDAO 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here