Au terme de la 14e et dernière étape disputée, samedi 20 janvier, autour de Cordoba, en Argentine, l’Espagnol Carlos Sainz (Peugeot) a décroché son deuxième sacre sur le rallye Dakar, huit ans après le premier.

Le pilote a déjoué les pronostics avec l’expérience de ses 55 ans, aux côtés de son compatriote et copilote Lucas Cruz, devançant les Toyota du Qatari Nasser al-Attiyah et du Sud-Africain Giniel de Villiers.

Membre du cercle select des pilotes à avoir remporté à la fois le Championnat du monde des rallyes WRC et le plus dur des rallye-raids, aux côtés des Finlandais Juha Kankkunen et Ari Vatanen, Carlos Sainz est aussi devenu le vainqueur auto le plus âgé de l’histoire, à 55 ans et 284 jours.

Un premier titre pour Walkner

En moto, l’Autrichien Matthias Walkner (KTM) a remporté son premier titre sur l’épreuve. Le pilote âgé de 31 ans devance au classement général final l’Argentin Kevin Benavides et l’Australien Toby Price (KTM).

Matthias Walkner succède au palmarès à l’Anglais Sam Sunderland, son coéquipier, qui a abandonné lors de la 4e spéciale après une chute. Pour sa quatrième participation, il devient le premier Autrichien à être sacré en deux roues. Il avait terminé 2e en 2017.

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here