Au Nigeria, la fièvre de Lassa a fait 31 morts dans le pay. Les 31 décès ont été enregistrés depuis le début de l’année selon des informations émanant du ministère nigérian de la santé.

Le virus est actif dans 15 des 36 Etats du Nigeria. Cent cinq personnes ont été infectées. Sur les 31 morts, 10 sont des membres du personnel soignant précisent les autorités.

Aussi apprend-on, le Bénin voisin est touché et la Côte d’Ivoire a pris des mesures préventives.

Selon la ministre ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, même si le pays n’a jusque-là enregistré aucun cas, il n’est pas à l’abri d’un risque de propagation de la maladie.

La fièvre hémorragique de Lassa du nom de localité du nord du Nigeria où elle a été identifiée pour la première fois en 1969, est décrite par l’OMS comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que celui de Marburg.

Selon l’OMS, la transmission se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec le sang, des urines, des selles ou d’autres liquides biologiques d’une personne malade.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here