Cinquante adolescents candidats à l‘émigration clandestine ont été arrêtés samedi soir par la police tunisienne près du port de la Goulette à Tunis, a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur.
Agés de 13 à 17 ans, ces 50 adolescents originaires des régions de Bizerte, Jendouba (nord-ouest), Kairouan (centre-est) ou encore Tunis avaient prévu de se faufiler dans un des navires marchands amarrés au port afin de rejoindre l’Europe clandestinement, selon un communiqué du ministère.

Ils ont été interpellés alors qu’ils déambulaient aux alentours du port, et la police les remettra à leurs parents, a précisé le porte-parole du ministère, Khlifa Chibani.

Il n’est pas rare que des candidats à l’exil tentent d’embarquer en douce dans des navires, mais cette tentative concernait des migrants particulièrement nombreux et jeunes.

L‘émigration clandestine depuis la Tunisie a cru lentement mais sûrement ces deux dernières années, avec un pic à l’automne 2017, mis en évidence par l’augmentation des arrestations.

avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here