La source de l‘épidémie de listériose qui sévit en Afrique du Sud, la plus importante jamais enregistrée dans le monde, a finalement été identifiée, permettant d‘établir une liste noire de certains produits dans le pays.

Le Malawi, la Zambie, la Namibie, le Botswana et le Mozambique ont imposé ce lundi un blocus sur l’importation de plusieurs produits alimentaires, dont la viande cuisinée et les produits laitiers en provenance de l’Afrique du Sud. Une mesure consécutive à l‘épidémie de listériose qui y sévit, la plus grave jamais enregistrée selon l’OMS.

Survenue en janvier 2017, l‘épidémie a depuis fait 180 morts pour 950 cas déclarés. Mais ce dimanche, les autorités sud-africaines ont annoncé qu’elles avaient enfin trouvé la source de l‘épidémie – une usine alimentaire, appartenant à la compagnie Enterprise située à Polokwane”, dans le nord-est du pays, a précisé le ministre sud-africain de la Santé, Aaron Motsoaledi.

L’ensemble des produits sortant de cette usine vont être rappelés, et “nous conseillons au public d‘éviter tous les produits cuisinés contenant de la viande”, a-t-il ajouté.

La listériose, causée par des bactéries présentes dans le sol, l’eau, la végétation et les excréments d’animaux, peut contaminer la nourriture, notamment la viande, les produits laitiers et les produits de la mer.

La plupart des cas, touchant principalement des enfants, étaient survenus dans la province de Gauteng, qui comprend Johannesburg et Pretoria, avec d’autres cas dans les provinces du Cap occidental et du Natal.
avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here