La manifestation de l’opposition sénégalaise a été réprimée par la police vendredi à Dakar, la capitale. La police a chargé les manifestants de l’opposition dont le sit-in a été interdit par le préfet de Dakar. Une situation qui met en danger la démocratie du pays.

Comme constaté sur place par VOnews, les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants de l’opposition en marche vers la place Washington.

Ils exigent des élections libres et transparentes et demandent également le départ du Ministre de l’Interieur Aly Ngouille Ndiaye, membre du parti au pouvoir

Ainsi, une vingtaine de membres de l’opposition, dont le député Mamadou Diop Decroix et Oumar Sarr, le coordonnateur du parti démocratique sénégalais (PDS), ont été arrêtés puis relâchés.

Les grenades lacrymogènes balancées par la police ont perturbé les enseignants et les élèves de l’école élémentaire Adja Yacine Diagne, située près du commissariat central de Dakar au Plateau.

Aussi des élèves asthmatiques asphyxiés auraient été évacués à l’hôpital. Une situation vivement déplorée sur la toile sénégalaise.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here