Au moins 40 personnes ont été tuées, lundi 12 mars, dans l’accident d’un avion bangladais qui s’est écrasé près de l’aéroport de Katmandou (Népal), où il se préparait à atterrir. Quelque 23 autres personnes ont été blessées. « Trente et une personnes sont mortes sur le coup et neuf autres dans deux hôpitaux de Katmandou », a précisé Manoj Neupane, le porte-parole de la police.
L’appareil qui transportait 67 passagers et quatre membres d’équipage, a chuté sur un terrain de football près de l’unique aéroport international du pays. Parmi les passagers figuraient 33 Népalais, 32 Bangladais, 1 Chinois et 1 Maldivien, a annoncé un porte-parole de la compagnie aérienne. Le Medical College de Katmandou, l’hôpital le plus proche du lieu du crash, a pris en chage 16 survivants.
Les causes de l’accident n’étaient pas immédiatement déterminées, mais, selon un communiqué des autorités aéroportuaires, l’avion, qui effectuait la liaison Dacca-Katmandou, était « hors de contrôle » peu avant l’atterrissage. Selon des témoins oculaires, l’appareil s’est écrasé en effectuant une deuxième tentative d’atterrissage. Des photos montrent l’épave incendiée que des sauveteurs ont dû découper à la recherche des victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here