Un jeune homme a été tué mercredi à Conakry lors d’une nouvelle manifestation de l’opposition en Guinée.
Boubacar Diallo, 25 ans, a été tué à la mi-journée en banlieue de Conakry, a affirmé le directeur de la polyclinique de Dixinn, le Dr Abdoulaye Barry.
« J’ai reçu le corps d’un jeune blessé par balles », dans le quartier de Wanidara, selon sa famille, a précisé le médecin. « Il est arrivé ici déjà mort, il est décédé en cours de route », a-t-il ajouté.
« C’est vraiment triste pour ce pays, c’est vraiment triste pour nous et sa famille », a déclaré à l’AFP le chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo, qui participait à la manifestation, estimant à 91 le nombre d’opposants tués depuis l’accession au pouvoir de M. Condé en 2010.
Des partisans de l’opposition, qui conteste les résultats des élections locales du 4 février, officiellement remportées par le parti du président Alpha Condé, manifestaient mercredi dans la capitale et en province, notamment dans le centre et l’ouest du pays, selon des témoins joints par l’AFP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here