La situation devient de plus en plus inquiétante en Guinée. C’est pourquoi « compte tenu du contexte socio-politique actuel particulièrement tendu, l’ambassade de France recommande la plus grande prudence, en particulier de se tenir à l’écart des cortèges, attroupements et rassemblements publics, à Conakry et en province »
L’ambassade invite les Français vivant dans le pays à « éviter les axes habituellement sensibles (notamment, Enco 5/Cosa/Bambeto/Hamdallaye/Dixinn/Stade du 28 septembre – Matam ; Gbessia/Bambeto à Conakry et dans certaines villes du pays), de limiter leurs déplacements, de rester à l’écoute des messages de l’ambassade.  Le lycée français Albert Camus restera fermé le 14 mars ».
L’opposition a appelé à des manifestations à Conakry et sur l’ensemble du territoire à compter de mercredi 14 mars 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here