Pour mettre fin et limiter les mortalités infantiles, l’Etat du Gabon a adopté, depuis jeudi, la gratuité des accouchements dans les hôpitaux publics.
« Un bémol pour commencer ; c’est seulement à partir du sixième mois de grossesse que les femmes seront prises en charge, et ce, jusqu‘à l’accouchement. Cette prise en charge concerne le suivi de la grossesse, ainsi que les soins de néonatologie. Au centre des opérations, la CNAMGS, l’assurance-maladie universelle », renseigne africanews.
Autre bémol ; les Gabonaises âgées de moins de 18 ans et qui se retrouvent en situation de femmes enceintes, n’auront pas le bonheur de profiter de cette gratuité. Elles sont tout simplement exclues du programme. Idem pour celles qui n’ont pas la nationalité gabonaise. Cette disposition fera certainement jaser. Mais l’avenir nous en dira plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here