Le Zimbabwe en passe de connaître ce que l’on pourrait appeler véritable révolution énergétique. C’est en tout cas l’ambition que nourrit le président Emmerson Mnangagwa cité par People’s Daily.

Selon le quotidien chinois, il s’agit de l’extension du barrage de Kariba non loin de la ville du même nom au nord-ouest sur le fleuve Zambèze, à la frontière zambienne. Une entreprise qui devrait être réalisée par Sinohydro, une société chinoise. Le coût du projet est pour l’instant estimé à 533 millions de dollars.

Mesurant 128 mètres de large et 579 mètres de hauteur, le barrage de Kariba construit à la fin des années 1950 fournit près de 1000 mégawatts aux Zimbabwéens. Des chiffres qui devraient être revus à la hausse, même si aucune estimation n’est encore disponible.

De là à comprendre pourquoi People’s Daily pense qu’il s’agit là, du plus grand projet énergétique jamais réalisé au Zimbabwe depuis l’indépendance du pays en 1980.

Mais, le Kariba pourrait poser l‘épineux problème de réinstallation et/ou d’indemnisation des populations riveraines. Comme ce fut le cas dans les années 1950 quand plus de 50 000 personnes furent déplacées et donc privées de leurs ressources.

Baye Bacar NDAO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here