Les violences qui ont eu lieu mardi au quartier musulman PK5 de Bangui, capitale centrafricaine auraient fait 17 morts , selon des habitants .

Ce mercredi matin, les corps de 17 personnes ont été déposées par des riverains devant le QG de la mission de l’ONU en Centrafrique, la Minusca à Bangui. Mardi , un casque bleu avait été tué et 48 blessés dans des violences.

Selon les habitants , ces gens auraient été tués mardi par les soldats de la Minusca lors des affrontements avec des milices auto-proclamés d' »auto-défense ».

« Hier, ils ont tué beaucoup de gens. Voilà les morts qu’on a amenés ici », a lancé un homme , devant les corps drapés de blanc posés à l’entrée du QG de la Minusca.

Ces combats surviennent alors qu’une opération conjointe des Casques bleus de la Minusca et des forces centrafricaines vise le quartier du PK5 à Bangui depuis ce dimanche pour démanteler des groupes armés.

Depuis l’ accession au pouvoir du Président Faustin-Archange Touadéra en 2016, c’est la première fois qu’un regain de violence s’empare de la capitale , Bangui.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here