Des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) se retrouvent se samedi à Lomé au Togo en un sommet extraordinaire pour se pencher sur l’impasse politique et institutionnelle en Guinée-Bissau.

D’après une publication de la présidence togolaise, les chefs d’Etats débattront « les questions concernant la situation dans plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine ». Parmi les chefs d’Etat de la CEDEAO attendus à ce sommet, l’ivoirien Alassane Ouattara a déjà confirmé sa venue à Lomé pour ce vendredi.

Avant que ne se tienne le sommet à Lomé, une délégation ministérielle de la CEDEAO a effectué le 11 avril dernier une visite officielle en Guinée-Bissau afin de faire le point sur l’évolution de la situation politique, conformément aux accords de Conakry.

Ces accords prévoient la formation d’un gouvernement inclusif de manière consensuelle avec l’ensemble des partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale.Selon la présidence guinéenne à Conakry, la délégation ministérielle a rencontré le Président bissau-guinéen, Jose Mario Vaz, le président de l’Assemblée Nationale, Cipriano Cassama, l’Évêque de Bissau, le Groupe de Contact P5, l’ensemble des acteurs politiques de Guinée-Bissau, à savoir le PAIGC, le PRS et le Groupe des 15.

Au menu du sommet de Lomé, la délégation ministérielle qui s’est rendue à Bissau va rendre compte de sa mission à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here