Près de 40 personnes ont péri ce vendredi suite à l‘éboulement qui s’est produit dans une mine d’or à Nyange dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC.

Une nuit cauchemardesque pour ces orpailleurs de Nyange dans le Sud-Kivu. D’après des témoins près de 40 personnes ont trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi quand la mine d’or dans laquelle ils se trouvaient s’est effondrée. “La carrière où les quarante personnes ont trouvé la mort se trouve dans les montagnes de Mitumba. Jusqu’ici, six corps ont été exfiltrés des décombres et enterrés, mais un seul corps a été amené à Kalemie (Tanganyika) d’où la victime était originaire. Les FARDC, la police, l’ANR et les chefs coutumiers sont au courant et se mobilisent pour la circonstance ”, a expliqué Issa Mumberwa, un enseignant de l’école primaire Nyange cité par un site internet.

Si ce bilan se confirme, cet éboulement sera le plus meurtrier au Sud-Kivu, et même en RDC tout entière depuis décembre 2016 quand plus de 20 orpailleurs avaient trouvé la mort suite à l’affaissement du fait des pluies d’une mine d’or de Makungu au Sud-Kivu.

Ces glissements continuent de poser le problème de la réglementation de l’exploitation de l’or dans une zone où l’Etat congolais peine jusqu’ici à imposer son autorité face à des groupes armés qui sèment la terreur depuis plus de 20 ans.

avec africanews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here