C’est avec amertume, indignation et consternation que le SAES a suivi les évènements d’hier
relatifs à la marche des enseignants du « G6 » sévèrement réprimée par les forces de l’ordre.
Le SAES estime que ce n’est ni dans la terreur ni dans l’intimidation que la crise scolaire sera
réglée. Aucune solution viable ne pourra être trouvée sans un dialogue sincère sous-tendu
par un respect scrupuleux de la dignité du corps enseignant.
A l’administration, nous demandons la neutralité, l’impartialité et le respect de la déontologie.
qui font parties des fondements de la République.
Aux forces de l’ordre, nous demandons de faire preuve de retenue et de respect de la dignité
des citoyens que nous sommes.
Nous appelons toutes les forces vives de la nation, les acteurs et le gouvernement à se
retrouver autour d’une table pour un règlement définitif de toutes les questions qui font l’objet
de crispation.
Le SAES renouvelle toute sa solidarité aux camarades du « G6 » et reste plus que jamais
attaché à un système éducatif de qualité.
Fait à Dakar le 13 avril 2018
Le Bureau National

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here