Un soldat burkinabè a été tué et au moins six autres blessés dans l’attaque du camp de la Minusma à Tombouctou au Mali.

Cette attaque avait fait un seul mort, le caporal burkinabè Ibrahim Yaméogo et 13 blessés dont burkinabè, a indiqué le ministre burkinabè des affaires étrangères Alpha Barry.

« Je condamne fermement cette attaque terroriste » perpétrée samedi par des djihadistes à l’aide de deux véhicules bourrés d’explosifs dont l’un peint aux couleurs de la Minusma.

Le Burkina Faso, qui est également victime d’attaques terroristes sur son propre sol, apporte depuis plusieurs années, son soutien à la force conjointe de la Minusma avec plus de 800 hommes qui composent le bataillon Badenya (fraternité, en langue dioula).

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here