En République démocratique du Congo, plus de 250 magistrats viennent d’être révoqués, apprend-on.

Selon les informations, ces désormais ex magistrats sont accusés de corruption, d’incompétence ou d’avoir intégré la magistrature de manière frauduleuse selon une série d’ordonnances rendues publiques lundi.

Le président Kabila a « sanctionné plus de 200 individus qui ne remplissaient pas les conditions d’exercer comme magistrats en République démocratique du Congo », a déclaré le ministre de la Justice congolais, Alexis Thambwe Mwamba.

Aussi informé Bbcafrique, au total 174 magistrats ont été révoqués, 70 démis d’office, 12 relevés de manière anticipée. Deux autres magistrats ont démissionné volontairement et un a été mis à la retraite.

La RDC compte environ 4.000 magistrats civils et militaires recrutés sur base d’un concours national.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here