Une menace plane sur la participation au Hadj des pèlerins nigérians. L’Arabie saoudite, hôte de ce pèlerinage musulman qui se tiendra en août a en effet menacé d’en interdire l’accès aux Nigérians, craignant qu’ils y répandent le virus de la fièvre de Lassa.

Depuis le début de l’année, le Nigeria connaît en effet une épidémie sans précédent de Fièvre Lassa qui a déjà fait 142 morts pour 1 706 cas recensés, dont 400 ont été confirmés positifs, 9 probables, 1.273 négatifs et 24 restent en attente de résultats.

Au Nigeria, le porte-parole de la commission du Hadj, Mousa Ubandawaki, a promis d’apporter une réponse rapide aux inquiétudes de l’Arabie saoudite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here