la musicienne Hawa Boussim a été sacrée meilleure artiste au Burkina Faso en remportant vendredi soir à Ouagadougou le Kundé d’or, trophée le plus convoité lors de cette cérémonie de distinction, apprend-on.

Devançant ses concurrents Habibou Sawadogo et Don Sharp de Batoro, pour succéder à Imilo le chanceux au palmarès, Hawa Boussim, la seule artiste burkinabè à avoir signé avec le label Sony Music, a également raflé des autres trophées convoités : trophée du meilleur artiste féminin, trophée de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle et le trophée du meilleur clip vidéo avec Koregoré, réalisé en côte d’ivoire.

En guise de récompense, la grande lauréate a reçu de nombreux lots dont 1 500 000 F CFA pour le trophée d’or, 300 000 F CFA pour chacun des trois autres trophées, un téléphone Samsung S9, une année de connexion gratuite offerte, deux billets d’avion, 800 000 F CFA offert par le Bureau Burkinabè de droits d’auteurs et de nombreux autres lots des partenaires.

Grande gagnante de la soirée, seule la catégorie de la chanson la plus jouée en discothèque a échappée à Hawa Boussim, pour échoir à Imilo Le Chanceux.

Quant à Habibou Sawadogo, elle a remporté le kundé du public en engrangeant 63% des votes contre 6% pour Hawa Boussim et 30% pour Don Sharp De Batoro. Cette cantatrice a également remporté le trophée du meilleur artiste traditionnel de l’année.

La jeune artiste Eunice Goula, passée par l’émission de téléréalité ‘’Faso Académie’’, s’est également illustrée en remportant deux trophées (Espoir et Révélation).

Au cours de cette soirée glamour, plusieurs artistes internationaux comme Charlotte Dipanda, Hiro, Chidinma, Magic System, Kerozen ou encore des doyens comme Nel Oliver et Frost Oly, ont égayé le public select de la salle de sports de Ouaga 2000, avant de recevoir presque tous des trophées d’honneur offert par le commissariat général des kundés.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here