Liverpool verra Kiev et la finale de la Ligue des champions. Les Reds ont pour ce faire éliminé une Roma qui aura eu le tort de se tirer une balle dans le pied au match retour (5-2, 2-4). Une récompense superbe.
Fatigué mais heureux. Jürgen Klopp, sourire aux lèvres, va disputer une nouvelle finale européenne, la première avec Liverpool. Une demi-finale retour qui a basculé en fin de match d’une côté de l’AS Rome victorieuse 4-2 avec un penalty dans le temps additionnel. Un match devenu un peu « fou » comme le dit Klopp avec deux buts romains après la 85e, ce qui n’a cependant pas changé la destinée de Liverpool qui retrouvera le Real Madrid en finale.
« C’est la première fois qu’on n’est pas aussi bon qu’on peut l’être, donc on a eu besoin d’un peu de chance et on en a eu. Mais sur l’ensemble de la Ligue des champions, on le mérite. Même si comme je l’avais dit avant le match, ça aurait aussi été mérité par la Roma », reconnaît l’entraîneur des Reds pour Sky Sports.
Questionné sur les erreurs d’arbitrage, la main d’Alexander-Arnold en pleine surface (63e) ou cette double erreur avec un hors-jeu inexistant suivi d’une faute dans la surface sur Dzeko (49e). A l’inverse, le penalty dans le temps additionnel est généreux… « Je préfère ne pas parler des arbitres. Il faudra voir les ralentis mais je sais qu’on peut mieux jouer. Hier (mardi), le Real a eu besoin de chance pour arriver en finale, et nous aussi aujourd’hui », a plaidé l’ancien coach du Borussia Dortmund en conférence de presse.
avec sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here