Au Burkina Faso, deux millions de personnes sont menacées par la famine, selon le ministre de l’Agriculture Jacob Ouédraogo. Le pays a débloqué 81 milliards pour faire face. 

La mauvaise pluviométrie et des attaques de ravageurs pendant la campagne écoulée sont les causes de cette crise alimentaire annoncée.

Selon le ministre, le pays a débloqué 81 milliards pour lutter contre la faim.

Mais que cette aide repose essentiellement sur les organisations non gouvernementales qui financent et exécutent plusieurs plans.

Ces ONG appuient pour l’essentiel les productions de contre-saison, des aliment de bétail et promettent d’investir également dans la lutte contre les ravageurs lors de la campagne prochaine agricole.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here