Donald Trump a annoncé mardi 8 mai sa décision de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 par les États-Unis et six autres puissances dont l’Iran.

Le président a décidé de revenir sur la suspension des sanctions, levées en contrepartie de l’engagement de Téhéran de ne pas se doter de l’arme nucléaire.

L’administration américaine veut obliger Téhéran à accepter des concessions sur son programme nucléaire, ses missiles balistiques et ses activités au Moyen-Orient.

C’était une obsession de Donald Trump depuis sa campagne victorieuse contre Hillary Clinton : l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, un des principaux succès de Barack Obama, qualifié de « pire deal de tous les temps », devait être abrogé, ou, au mieux, renégocié à de meilleures conditions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here