Les corps des quatre accompagnateurs congolais des deux experts de l’ONU tués alors qu’ils enquêtaient sur des violences au Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo ont été retrouvés lundi par la justice militaire.

“Les corps ont été retrouvés dans une fosse commune dans le village de Moyo Musuile où les cadavres des experts onusiens avaient été découverts le 28 mars 2017”, a déclaré une source de la justice militaire congolaise.

Une découverte qui permettra selon Florence Marchal, porte-parole de la mission de l’ONU en RDC, de faire avancer le processus judiciaire.

avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here