L’opposition togolaise qui proteste contre le régime du président Faure Gnassingbé depuis plus de sept mois, a annoncé l’annulation de ses deux jours de marches censées démarrer mercredi à Lomé et dans plusieurs villes du pays.

Le gouvernement n’avait pas interdit ces manifestations, mais avait imposé des itinéraires que l’opposition refuse d’emprunter.

“La coalition (de 14 partis d’opposition) a décidé de surseoir à l’appel des populations togolaises à manifester lesdits jours”, écrit l’opposition togolaise dans son communiqué transmis mardi soir.

“Le maintien de ces manifestations, selon le texte, ne permettrait pas un déroulement empreint de sérénité, de sécurité pour les manifestants et d’atteinte des objectifs visés”.

Toutefois, l’opposition invite “le peuple togolais, sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger, à demeurer mobilisé et en alerte afin de répondre aux mots d’ordre des prochains jours”.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here