Le gouvernement gambien a mis en vente des biens de luxe de l’ancien président Yahya Jammeh, pour couvrir la dette exponentielle du pays.

Le bilan économique que dresse le nouveau pouvoir gambien de son prédécesseur est apocalyptique : une économie en lambeaux, les caisses de l’Etat vidées et une dette étouffante. Selon le Fonds monétaire international, la dette était, en effet, estimée à 130 % du pays, fin 2017.

Pour combler ce trou, le gouvernement de l’actuel président Adama Barrow a dès lors entrepris de mettre en vente les biens de luxe de l’ancien chef d’Etat Yahya Jammeh, dans une opération menée par le ministère des Finances. Ces biens comprennent entre autres une flotte de Rolls Royce et trois jets privés, mais le ministre Amadou Sanneh n’a pas précisé combien l’Etat espérait tirer de leur vente.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here