Très proche de sa mère, Cristiano Ronaldo n’a jamais caché son importance dans sa carrière. Maria Dolores a d’ailleurs récemment annoncé qu’elle le suivra peu importe où il ira : « Je ne vois pas comment nous pourrions être séparés. Je sais et ressens qu’il a besoin de moi. Si demain Cristiano va jouer ailleurs, alors toute la famille suivra. » Toutefois, cela ne l’empêche pas de «gronder» le quintuple Ballon d’Or lorsqu’il joue moins bien comme elle le raconte au Magazine L’Équipe.

« Je le gronde quand il joue mal ou qu’il fait une erreur »

« Je l’ai toujours consolé, et, quand il était plus jeune, je lui disais qu’il fallait apprendre à gagner, mais aussi à perdre. Aujourd’hui encore, on le console s’il en a besoin, s’il est triste. Il travaille tellement. Quand il n’est pas bien, avec ses soeurs et son frère, on le ressent. On l’appelle, on l’aide. Et je lui inculque cette vertu qu’est la patience. Et le gronder ? Oui, quand il joue mal ou qu’il fait une erreur. Comme n’importe quelle maman peut le faire avec son fils. »

avec le10sport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here