Le ministère de la Santé de la RD Congo a annoncé mercredi avoir détecté un premier cas urbain de fièvre Ebola, faisant craindre le pire. Un vaccin contre la maladie devrait être testé dans les prochains jours.
L’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo est entrée « dans une nouvelle phase » après la détection d’un premier cas de fièvre hémorragique en zone urbaine, à Mbandaka, une ville du nord-ouest du pays qui compte environ un million d’habitants, a annoncé, mercredi 16 mai, le ministre de la Santé.

Jusqu’à présent, les 23 décès qui auraient été causés par la nouvelle épidémie d’Ebola en RDC ont été détectés dans des zones plus isolées, ce qui donnait aux autorités une meilleure chance d’isoler le virus.

Le premier cas urbain à être annoncé pourrait changer la donne. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé sa préoccupation quant à l’arrivée de la maladie à Mbandaka, ce qui rendrait la flambée encore plus difficile à combattre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here