Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a annoncé jeudi 17 mai 2018 la réouverture pour un mois, à l’occasion du ramadan, du terminal frontalier de Rafah, seule ouverture de la bande de Gaza sur le monde qui ne soit pas contrôlée par Israël. La dernière fois que ce passage a été ouvert pour une période relativement longue, trois semaines, c’était en 2013.
Après les manifestations de lundi, durant lesquelles environ 60 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne à la barrière entre Israël et la bande de Gaza, la frontière séparant l’Egypte de l’enclave palestinienne restera ouverte un mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here