La première ville en Allemagne à bannir les vieux diesel est Hambourg, à partir du 31 mai. Deux portions de rues de la ville seront fermées aux vieux véhicules diesel. Jusque-là, le gouvernement allemand et l’industrie automobile ont tout fait pour éviter un tel dispositif.

La première interdiction de circulation de véhicules diesel en Allemagne entrera en vigueur le 31 mai, dans le centre de Hambourg. Les voitures concernées sont toutes celles qui ne respectent pas la norme Euro 6, c’est-à-dire, celles antérieures à 2015. Ces interdictions concernent deux tronçons de 1 600 mètres et 580 mètres, les axes les plus pollués de la ville. Des panneaux ont d’ores et déjà été installés, avec des exceptions pour les résidents, voitures de livraison ou ambulances.

Jusque-là, le gouvernement fédéral et l’industrie automobile ont tout fait pour éviter un tel dispositif. Mais en février 2018, les juges de la Cour administrative fédérale avaient donné raison aux municipalités de Stuttgart et Düsseldorf et ouvert la voie à l’interdiction de véhicules diesel afin d’assainir l’air.

Les véhicules roulant au gazole sont désignés comme majoritairement responsables de la pollution aux oxydes d’azote (NOx), qui favorisent les maladies respiratoires et cardiovasculaires. Considérées comme moins polluantes, les voitures à essence sont toujours autorisées à circuler dans le centre de Hambourg. La semaine dernière l’Allemagne et cinq autres pays européens se sont faits épingler par la Commission européenne pour non respect des limites de dioxyde d’azote. Ils ont été renvoyés devant la Cour de justice de l’Union européenne.

avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here