L’office central de répression du trafic illicite de stupéfiant a annoncé la saisie de 20 tonnes de produits pharmaceutiques contrefaits à la frontière entre le Niger et le Burkina Faso.

Selon les informations, deux camions gros porteurs en provenance du Ghana contenant 29 tonnes de produits pharmaceutiques contrefaits ont été interceptés à la frontière entre le Niger et le Burkina.

La valeur marchande de ces produits à la vente est estimée à 560 millions de franc CFA. Déjà trois personnes sont gardées à vue à la police judiciaire.

Une enquête est ouverte pour situer les responsabilités.

En 2017 , le même service avait saisi plus de 1.000 cartons de produits pharmaceutiques contrefaits .

 Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here