Une première condamnation pour Dj Arafat, l’artiste coupé-décalé aux multiples frasques. En effet selon coach.com, Dj Arafat été condamné à 12 mois de prison ferme, vendredi.

Selon la presse ivoirienne, la chanteur a été reconnu coupable de coups et blessures, et acte de cybercriminalité sur la personne de Marc Régis au tribunal de première instance du Plateau.

Ainsi, conformément aux lois prescrites en la matière, Dj Arafat, tant bien même absent, a écopé d’une peine moins clémente à la mesure de son acte: 12 mois de prison ferme, assortis d’une amende de 20 millions Fcfa pour dommage et intérêt.

Pour son exécution, la cour d’appel aurait également lancé un mandat d’arrêt contre la star coupé-decalé, alors en tournée en Europe.

Pour le rappel des faits, en janvier 2018 Dj Arafat s’était montré auteur d’une vidéo pour le moins insolite dans laquelle on pouvait le voir tabasser son jeune danseur (Ndlr:Marc Régis) mis à nu.

La scène choquante pullulant sur les médias sociaux, avait alors attiré la foudre des internautes avant que le père de la victime lui intente un procès.

Des confidences, selon l’avocat de la partie plaignante: « Arafat a 20 jours pour contester cette décision et faire appel. Dans le cas contraire, l’artiste devra purger la peine de prison ferme de 12 mois ».

Des mêmes sources, Hervé Naï, le père de Régis s’est dit satisfait en ces termes  » L’honneur du Petit et de la famille a été lavé. Je salue la justice ivoirienne. Nul n’est au dessus de la loi « .
Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here