Au Nigeria, une épidémie de choléra a fait au moins 50 morts dans le nord-ouest du pays où la maladie sévit depuis fin mars. Les Nations-unies viennent de décaisser deux millions de dollars pour aider les autorités locales à circonscrire la maladie.

La plupart des décès ont été enregistrés dans l’Etat de l’Adamawa et dans celui de Yobe. Selon le centre de contrôle des maladies du Nigeria, au moins trois mille cas de choléra ont été signalés sur l’ensemble du territoire.

Selon la Bbcafique, le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations-unies dit craindre la propagation de l’épidémie dans des camps surpeuplés de déplacés internes ayant fui les exactions de Boko Haram.

L’enveloppe de deux millions de dollars va servir à fournir de l’eau potable à plus d’un millions six cent mille personnes et assainir les communautés affectées.

Mais OCHA signale qu’il faudra plus de ressources pour endiguer l’épidémie de choléra surtout en cette période des pluies dans le nord-est du Nigeria. Selon les autorités sanitaires locales, le choléra est devenu une maladie saisonnière dans la région.

Elle est provoquée surtout par de l’eau ou de la nourriture contaminées, ainsi que l’insalubrité dans cette partie du Nigeria.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here