Une attaque de jihadistes présumés a fait une vingtaine de morts au moins dont des civils samedi dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Vingt personnes ont été tuées dont des civils ont péri lors d’une attaque de présumés jihadistes samedi dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne.

Les assaillants ont profité de la foire hebdomadaire de Talataye pour faire un coup de main contre un poste du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA), d’après un conseiller du chef de cette localité, qui parle de quatre morts dans les rangs du MSA et de huit parmi eux, dont leur chef présumé, un Touareg.

Dans un communiqué , le MSA a fait aussi état de 11 morts dont 7 civils et 4 combattants du MSA .

Selon un enseignant de Tatalaye, Khalil Touré, « ils ont ouvert le feu sur un groupe d’individus qui se reposaient sous un arbre, faisant cinq morts sur place et deux blessés ».

Pour rappel , une centaine de personnes, dont plusieurs civils, appartenant en particulier aux communautés peule et touareg ont péri ces derniers mois dans cette région .

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here