Nelson Chamisa, le principal opposant zimbabwéen et fer de lance du MDC à la prochaine présidentielle dans une bien délicate position après qu’il a annoncé avoir inspiré Paul Kagame. L’opposant est devenu la risée de la majorité présidentielle et des réseaux sociaux.
Mercredi 29 mai 2018. Paul Kagame, le chef de l’Etat rwandais et utilisateur actif du réseau social Twitter y poste un cinglant message. Le destinataire implicite, Nelson Chamisa, le nouveau chef du Mouvement du changement démocratique, principal parti d’opposition au Zimbabwe.
“Premièrement, mon nom est Kagame et non + Kagama +. Segundo, je ne connais pas cet homme et je n’ai eu aucun échange avec lui, nulle part. Tercio, la politique en matière de TIC, ses projets, son programme ont commencé avant la formation et les politiques du MDC”, a écrit le dirigeant rwandais.
Pourquoi un tel rebond de Paul Kagame ? Pour le savoir, il faut retourner aux déclarations faites samedi dernier par Nelson Chamisa, le patron du MDC, lors d’un meeting qu’il a tenu avec ses partisans dans la localité de Beitbridge. Là, il a assuré avoir “aidé” le Rwanda “dans sa politique de TIC, comment faire le tour du pays quand nous nous sommes rencontrés à Genève, en Suisse et il était content de ma présentation”, a-t-il dit.
Désavoué, Nelson Chamisa n’a pas pour autant baissé les bras. Il a posté une photo de lui sur laquelle il salue le président rwandais, insistant sur le fait que ce dernier avait “aimé” sa présentation et demandé à son directeur des TIC d’en faire une copie.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here