Après six années au pouvoir, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy (Parti populaire, droite) a reconnu ce vendredi sa défaite face à la motion de censure socialiste, qui est en passe d’être adoptée par les députés.
Le Parti socialiste de Pedro Sanchez était monté au front après l’annonce de la condamnation du Parti populaire de Rajoy, jeudi dernier, dans un méga-procès pour corruption, baptisé « Gürtel ».
Le vote a lieu à 11h ce vendredi. Pedro Sanchez est quasi certain de devenir le nouveau président du gouvernement espagnol, son parti étant assuré d’obtenir suffisamment de voix pour renverser le gouvernement sortant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here