La police ghanéenne à Accra a déclaré avoir arrêté le mercredi dernier à Korle Bu, Accra, un étudiant de dernière année de pharmacie de l’Université du Ghana (UG) pour violation de sécurité lors d’un événement en présence de la première dameRebecca Rebecca Akufo-Addo à l’hôpital universitaire.

Selon l’Officier David Eklu, le responsable des Affaires publiques de la police ghanéenne, Reginald Sekyi Brown, un étudiant en pharmacie, représentait une menace potentielle pour la sécurité de la première dame qui était à l’hôpital pour l’inauguration d’une unité pédiatrique. L’étudiant a voulu protester contre le retard dans l’ouverture du centre médical de l’UG à Accra.

Sur les raisons de l’arrestation de l’étudiant, Eklu a déclaré sur la radio Joy Fm à Accra que Brown s’approchait de la première dame et que sa sécurité craignait qu’il soit dangereux, une raison pour laquelle il a été arrêté.

Sekyi Brown a été arrêté après avoir brandi une pancarte portant l’inscription #OpenUGMCnow et se dirigeait vers Rebecca Akufo-Addo pendant qu’elle prononçait un discours à l’hôpital universitaire de Korle Bu.

Selon koaci.com, après avoir été arrêté et conduit au poste de de police de Korle-Bu, l’étudiant a été fouillé. Etant donné que rien n’a été trouvé en sa possession, il a été libéré sous caution.

A propos de Brown, il est à souligner qu’il a mené une campagne en ligne pour que l’unité médicale soit ouverte. Il a lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 1.000 signatures de Ghanéens.

Le gouvernement ghanéen a été critiqué l’année dernière pour son échec à entamer la première phase de l’hôpital qui a été inauguré par l’ancien Président John Dramani Mahama en 2016.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here