La revue Science a publié ce 1er juin un appel signé par plus de deux cents scientifiques internationaux visant à interdire sans délai les néonicotinoïdes, ces insecticides impliqués dans l’effondrement de la biodiversité. Il y a urgence affirment les signataires.
Ils sont 233 scientifiques à dire qu’il faut cesser urgemment l’usage des insecticides chimiques car, selon eux, il est désormais établi que ces produits nuisent aux insectes et contribuent à l’actuelle perte massive de biodiversité.
Les scientifiques plaident donc désormais pour la mise en place d’une alternative socioéconomique aux pesticides, avec par exemple la création d’un fonds commun d’assurances permettant aux agriculteurs d’assurer leurs récoltes et d’éviter ainsi des traitements chimiques, la plupart du temps inutiles.

avec rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here