Plus de peur que de mal pour les passagers d’un avion militaire algérien qui a effectué une sortie de piste dimanche dans le sud de l’Algérie, sans faire de blessé, selon une source aéroportuaire et des médias. Un accident qui arrive moins de deux mois après le pire drame aérien de l’histoire du pays.

Plusieurs médias algériens indiquent que l’appareil accidenté, un appareil de transport Hercules C-130, est sorti de la piste lors de son atterrissage dimanche à l’aéroport de Biskra (400 km au sud-est d’Alger). Une enquête a été ouverte.

Un employé de l’aéroport de Biskra a confirmé sous le couvert de l’anonymat, qu’un appareil militaire avait connu dimanche “un incident” n’ayant fait aucun blessé, sans donner d’autres précisions.

Le pays a vécu le 11 avril dernier, l’une des pires tragédies de son histoire : 257 personnes principalement des militaires et leurs familles ont péri quand un appareil de transport militaire Iliouchine-76 s’est écrasé au décollage.

Ces dernières années, plusieurs appareils de l’armée algérienne ont enregistré des accidents qui ont fait des dizaines de victimes.

En février 2014, un Hercules C-130 de l’armée algérienne s‘était écrasé dans une zone montagneuse à environ 500 km à l’est d’Alger alors qu’il était en approche pour atterrir. L’accident avait fait 77 morts, militaires et membres de leurs familles.

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here