Au moins 40 personnes ont été arrêtées ce jeudi au Mozambique officiellement pour avoir tenté de rejoindre un terroriste à Cabo Delgado au nord du pays théâtre ces derniers temps d’attaques meurtrières attribuées à un groupe terroriste.

D’après un ancien journaliste de BBC, c’est la police qui a fait l’annonce jeudi sur la chaîne de télévision nationale. Tout en présentant au public la quarantaine de présumés collaborateurs d’“al-shabab” (“les jeunes” en arabe). Interrogés par des médias locaux, certains ont nié les faits.

D’autres ont en revanche reconnu s‘être rendus Cabo Delgado pour s’acheter du « gergelim », une sorte de sésame. Ce qui aux yeux de la police paraît suspect, car, explique une autorité, la période de la récolte du gergelim a déjà pris fin dans cette région. « Il n’y avait donc pas de raison d’aller à Cabo Delgado », selon la même source policière.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here