Le groupe islamiste Al Shabaab a revendiqué ce dimanche un attentat suicide à la voiture piégée qui a blessé sept soldats somaliens samedi. Information confirmée par des responsables de l’armée.

S’après le commandant Hussein Ali, un officier somalien l’attaque s’est produite dans une base militaire dans la banlieue de la ville de Kismayo, au sud de la Somalie.

“Nous avons tiré sur la voiture piégée avant qu’elle ne pénètre dans la base. Et la voiture a explosé à l’extérieur de la base. Sept soldats somaliens seulement ont été blessés “, a déclaré Ali.

Selon Reuters, l’attentat suicide intervient tout juste au lendemain d’une attaque surprise qui a fait vendredi soir dans la même base un mort au sein de l’armée américaine.

Comme l’assaut de la veille, l’attentat de samedi porte aussi la marque d’Al Shabaab qui dit avoir tué 40 soldats somaliens. “Nous avons tué 40 soldats somaliens dans la base”, a déclaré Abdiasis Abu Musab, porte-parole des opérations militaires d’Al Shabaab.

“Les forces étrangères se sont enfuies de la base ce matin parce que nous les avons attaquées vendredi. Nous avons ciblé les forces somaliennes qui se trouvaient dans la base “, a-t-il ajouté.

Baye Bacar NDAO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here