« Il va devenir plus compliqué pour certains Chinois de venir étudier longtemps aux Etats-Unis. L’administration américaine vient en effet de recevoir des consignes pour limiter la durée des visas qui seront accordés à ceux qui souhaitent suivre des cursus dans certaines filières de haute technologie comme la robotique ou l’aviation, et qui pourraient donc accéder à des données sensibles », renseigne rfi.fr.
Le site d’information explique : « accusant ouvertement la Chine de voler ses technologies, les Etats-Unis veulent davantage se protéger. Cela passera désormais, notamment, par la surveillance plus attentive du profil des étudiants venant suivre un cursus dans les universités américaines. Ceux qui souhaitent accéder à des filières jugées sensibles se verront parfois seulement attribuer un visa d’un an, qui pourra cependant être éventuellement renouvelé. »
Les agents consulaires ont reçu la consigne d’agir au cas par cas, car les Américains ne veulent pas non plus se priver de l’apport de certains talents dans leurs programmes de recherches.
« Il y a actuellement 350 000 étudiants chinois aux Etats-Unis, constituant la plus grosse communauté étrangère, devant les Indiens. Au-delà de ces cas particuliers, les citoyens chinois travaillant dans des secteurs stratégiques seront aussi soumis à une vérification accrue par plusieurs agences de renseignement lorsqu’ils solliciteront un visa américain », précise rfi.fr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here