La Coupe du monde 2026, la première à 48 équipes, aura lieu en Amérique du Nord. La candidature a reçu une majorité de voix de la part du collège électoral réuni mercredi lors du Congrès de la Fifa.
L’examen des dossiers réussi, place maintenant à la dernière épreuve: plus de dix jours après la validation des deux candidatures par la « task force », commission d’évaluation qui avait en théorie le pouvoir d’écarter un dossier, le duel entre le Maroc et « United 2026 » sera départagé par 207 fédérations membres de l’instance, lors d’un scrutin organisé à la veille de l’ouverture du Mondial-2018.

Inquiet à l’idée d’être éliminé avant de livrer bataille, le Maroc est toujours en lice mais semble partir avec du retard. Son dossier « a obtenu une note globale de 2,7 sur 5 » contre « 4 sur 5 » pour le trio USA/Canada/Mexique, au regard d’une série de critères définis (infrastructures, hébergement, transports, budget…), avait-t-on appris auprès d’une source proche du dossier marocain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here