Devenu pays conforme à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) en 2013, le Congo devrait réaffirmer ce statut. Verdict les 29 juin date fixée par le Conseil d’administration international pour délibérer; 

Acteurs de la société civile, membres du gouvernement, anonymes, …. Tous les Congolais ou presque attendent les 28 et 29 juin.

C’est la date que s’est fixée le Conseil d’administration international de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) pour tenir une session non moins importante pour le Congo.

Il s’agira pour les 21 membres du Conseil de débattre sur le statut du Congo qui a adhéré au processus ITIE en 2004 et devenu pays conforme en 2013. C’est ce statut que le Congo tient à conserver. De là à comprendre pourquoi les forces vives retiennent leur souffle.

Mais en attendant la « sentence », le Congo semble très mal en point. Tant les indices sont des plus éloquents. Bien qu’ayant évité l’exclusion pour avoir publié son rapport ITIE 2015 avant le 31 décembre, date butoir, des ONG dénoncent des pratiques pas trop décentes.

Le cas de « l’irrégularité dans la publication des données et informations », selon l’expression des Dépêches de Brazzaville.

Baye Bacar NDAO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here